La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

« À la nuit tombée » les spectateurs viennent, comme dans les veillées d’autrefois, écouter des histoires, confortablement installés dans des transats.

Ici des histoires d’amour, des histoires qui parlent d’amour.

Des images, musiques, vidéos, lumières, ombres chinoises parcourent la narration interprétée par une comédienne et un comédien.

             8 Nouvelles de Guy de MAUPASSANT

 « Au bois »

Un "vieux" couple décide de revenir sur les lieux de leur rencontre et de faire l'amour dans les bosquets où ils seront surpris par un garde champêtre.

« Le vengeur »

Une veuve se remarie avec le meilleur ami de son défunt mari. Le nouvel époux, curieux, aimerait savoir si son vieux camarade a été trompé.

Après de longues hésitations la femme avouera l’avoir cocufié, le mari lui vouera dès lors une haine inépuisable.

« Sauvée »

Une femme engage une servante pour prendre son mari en flagrant délit d'adultère.

« Alexandre »

Un serviteur dévoué à un ancien militaire imbuvable avouera être resté auprès de lui durant toutes ces années par amour pour sa femme.

 

« L’attente »

Une femme est surprise en train d'embrasser son amant,

un homme marié, par son fils qui pensait qu'ils étaient

juste amis. Le fils partira pour ne plus jamais revenir.

La mère attendra toute sa vie son retour.

« La dot »

Une jeune mariée se fait voler sa dot par son mari.

« Regret »

Un homme qui a aimé en secret toute sa vie une femme mariée se demande si cet amour a été partagé.

« Le Bonheur » 

Une riche héritière a tout quitté pour suivre un soldat au fin fond de la Corse renonçant ainsi à la vie facile et fastueuse qui l’attendait.

 

Note d’intention

Le spectacle se joue en extérieur, le public est installé dans des transats, face à lui, une scène surélevée.

Au centre de la scène et dans l’espace de jeu une comédienne et un comédien interprètent à deux voix les 8 nouvelles d’une durée moyenne de 11 minutes.

Ils sont entourés de lumières, d’images, de photos, de vidéos, d’ombres chinoises projetés dans plusieurs endroits de l’espace de jeu (murs, fenêtres..) ; des panneaux/miroirs viennent amplifier les éclairages et les projections.

Une bande son tantôt frivole et insouciante tantôt mélancolique et grave aux tonalités de la Belle Époque sert d’interlude entre chaque nouvelle.

D’une durée d’1h30 et d’une jauge idéale de 250 personnes. Création Printemps 2022